Comment bien choisir son expert-comptable ?

Compta

C’est LA question que tout entrepreneur s’est déjà posée. Dire qu’il existe une réponse unique serait un mensonge éhonté tant le choix d’un expert-comptable dépend de votre activité, de votre expérience et aussi de votre personnalité. Voici pourtant quelques pistes précieuses pour faciliter votre recherche.

Selon le conseil supérieur d’ordre des experts-comptables (CSOEC), on dénombre actuellement en France environ 21 000 sociétés ou associations d’expertise-comptable, employant quelque 130 000 collaborateurs. Lorsqu’une entreprise décide de choisir le sien, elle a donc plutôt l’embarras du choix. Pourtant, il s’agit de ne pas se tromper, vous allez lui confier vos comptes, le consulter sur l’impact financier et fiscal de vos décisions stratégiques et parfois même l’appeler en panique un dimanche afin qu’il vous soulage d’une soudaine « conjonctivite aiguë de TVA ». Un expert-comptable, c’est comme un médecin de famille, il devient un confident professionnel dont le casting ne doit pas être pris à la légère.

Le chef d’entreprise doit avant tout évaluer ses besoins

L’expert-comptable apporte une large étendue de services, c’est un véritable couteau suisse. Il peut intervenir durant la création d’entreprise, notamment pour aider l’entrepreneur dans les démarches administratives, l’élaboration du business plan ou encore la mise en place du système financier et comptable. Sa présence est aussi capitale durant le développement de votre activité sur les questions comptables, fiscales  et sociales mais aussi sur la gestion et le suivi des opérations et processus. Il ne faut pas négliger aussi son rôle lors d’une cessation d’activité. Nous ne souhaitons évidemment à personne cette situation, mais ce type de situation occasionne des écritures comptables particulières. Même lors de cette difficile étape de dissolution et de liquidation, l’expert-comptable peut être une aide précieuse dans la tourmente.

Bien souvent, lorsqu’un jeune patron se lance à la recherche d’un expert-comptable plusieurs moyens s’offrent à lui pour choisir.

Décryptage de ce champ des possibles avec René-Pierre Marionneau expert-comptable et commissaire aux comptes depuis plus de 30 ans.

Se fier au bouche à oreille

Les préconisations de vos contacts professionnels priment souvent sur le choix final de l’expert-comptable. Selon une étude interne auprès de nos cabinets partenaires, un client contacte un expert-comptable après trois recommandations positives de son réseau. Naturellement, il est plus facile de se référer à son réseau proche afin de connaître la réputation des différents cabinets. C’est une approche relativement fiable mais qui possède cependant deux limites. Elle est avant tout restrictive, le comptable de vos rêves n’a peut être pas encore été contacté par un de vos proches. Se référer à une « short list »  est un bon moyen pour se rassurer, mais parfois la collaboration n’est pas à la hauteur de vos espérances, et il faut parfois un peu de temps pour s’en rendre compte. Lors du début de collaboration entre une entreprise et un cabinet une lettre de mission est signée par les deux partis avec un engagement sur l’exercice fiscal. Une résiliation est possible mais il faudra respecter un préavis de trois mois… Ensuite, « le feeling », condition fondamentale pour une bonne relation avec son comptable, n’est pas une règle préétablie et vérifiable entre chaque entrepreneur et un expert-comptable en particulier. Au final, le bouche à oreille peut être une alternative mais il faudra également avoir pas mal de chance.

L’avis de l’expert

« La plupart des cabinets ont une clientèle fixe, ils les gardent pendant des années, parfois des générations pour une entreprise familiale. Avec une clientèle qui se renouvelle d’elle-même, ces cabinets n’ont pas besoin de communiquer énormément autour de leurs activités et n’ont pas besoin réellement d’une stratégie d’acquisition de nouveaux clients. Cependant les métiers, les besoins client et le cadre législatif évoluent chaque année à grande vitesse. Le métier d’expert-comptable est actuellement dans la plus grande période de mutation de son histoire. De ce fait, j’imagine qu’il est plus difficile dans ce cas pour un cabinet d’adapter et de faire évoluer ses méthodes de travail. »

Se fier aux cabinets les plus chers

C’est rarement une bonne idée. La loi du plus cher, payer plus pour un meilleur service, ne se justifie pas nécessairement pour un jeune créateur d’entreprise ou un indépendant.

L’avis de l’expert

« Pas grand chose à ajouter. D’autant que pour les entreprises, les besoins comptables sont de plus en plus importants et prennent des formes de plus en plus diverses. Pourtant dans la tête des entrepreneurs, le prix à payer pour accéder à ses services est sans cesse revu à la baisse. »

Se fier aux avis et à ses recherches sur Internet

Quand un entrepreneur utilise internet ou les réseaux sociaux pour trouver un cabinet  « physique » ou un comptable en ligne, il ne doit pas oublier que sa recherche est soumis aux aléas du web. À savoir, on trouve tout et n’importe quoi et que les notes et les avis ne sont pas tous à prendre pour parole d’Evangile. Pour preuves, voici quelques chiffres. Selon une étude Ifop de 2016, 88% des internautes se fient aux avis avant d’acheter ou de souscrire un service en ligne. Pourtant d’après une enquête menée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) publiée en octobre 2017 près de ⅓ des avis de consommateurs sur Internet sont faux. Le consommateur ne sait donc plus vraiment à quel saint se vouer.

Dans le cas de recherches d’informations factuelles sur Internet, il faut faire attention aux offres trop alléchantes surtout au niveau des prix.

Par exemple, une solution comptable en ligne sera toujours plus abordables qu’un cabinet traditionnel. L’organisation « zéro papier » et l’utilisation des échanges par mails sont censées supprimer les temps de déplacements et les coûts de cachés. Si ces cabinets en ligne ne justifient leur prix que par ces deux arguments, il faut faire attention. En effet, il existe dans ce métier des tâches invariablement chronophage comme la saisie manuelle des factures. Ces services auront alors beaucoup de mal à tenir leurs engagements de conseils stratégiques et de disponibilités envers leurs clients. En cas de doute, demander à ce comptable en ligne les coordonnées d’un client ayant à peu près le même profil que vous et contacter le pour le questionner.

L’avis de l’expert

« Il existe évidemment plus de mobilité de la clientèle dans notre secteur avec le développement des moyens de communications digitaux. Mais le « zéro papier » dans notre profession ne doit pas se résumer à s’envoyer des tas de factures par mail. L’entrepreneur doit aussi avoir à sa disposition une plateforme collaborative de communication avec son expert-comptable en ligne. Il peut alors envoyer ses factures, avoir rapidement à sa disposition un état des lieux de sa comptabilités et de ses papiers. De son côté, le cabinet doit avoir des outils techniques de production comptable adaptés à l’évolution digitale de notre société. Un bon cabinet en ligne n’est pas juste performant techniquement, il doit aussi l’être dans sa gestion et son organisation interne. »

Le « matching », le nouveau moyen moderne de choisir son expert-comptable

Chez Fred de la compta, l’ensemble de ces problématiques ont été pris en compte afin de proposer à chaque client des outils digitaux en adéquation avec l’évolution du métier. Fred est une solution qui automatise votre comptabilité et vous met en relation avec un cabinet comptable certifié et inscrit au tableau de l’Ordre des Experts-comptable. Pour permettre la rencontre parfaite avec un cabinet partenaire de notre solution, Fred fait ce qu’on appelle du « matching », elle dresse votre profil comptable pour mieux vous identifier et ainsi vous diriger vers le cabinet comptable qui vous correspond.
Détail important, contrairement aux notaires ou aux pharmaciens, les experts-comptables ne sont soumis à aucun numerus clausus. Ce qui veut dire que les cabinets s’installent un peu partout sur le territoire. Si le meilleur expert-comptable pour votre entreprise se trouve à 250 kilomètres de votre entreprise, cela ne doit pas être un problème. La mise en relation ne doit plus se borner plus à un espace géographique restreint. Auparavant la proximité était une condition essentielle dans le choix d’un expert-comptable. Avec l’évolution du métier, la zone de chalandise d’une entreprise en matière de recherche d’une solution comptable s’étend à toute la France grâce notamment au « matching ».

Pour savoir quel expert-comptable est le plus apte à vous conseiller au mieux selon votre personnalité, vos activités et vos besoins : prenez rendez-vous avec Maxime notre spécialiste du « matching » en cliquant ici.